Joël Bernat : « D’où nous viennent modèles et théories ? »

De la perception inconsciente aux représentations théoriques conscientes. Exposé au colloque du 16-17 mai 2003 : « Le cerveau psychologique. Histoire et modèles », Institut de Philosophie, Université de Nancy 2.

Ce contenu a été publié dans Individu, sujet, identité, institution, masse, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Joël Bernat : « D’où nous viennent modèles et théories ? »

  1. mjb dit :

    Libre association,au sujet de ce texte et à partir du livret de « Barbe Bleue »de Béla Balàzs(musique Béla Bartok): confirmation, si besoin était, que l’art, quand il évite les tentations idéologiques, est un des meilleurs (le plus agréable, efficace) chemin pour sortir des ornières du UN, du TOUT et autres représentations aveuglantes …Je cite Balàzs(début du drame)
    « Je veux dire un conte
    Comme on dit et raconte,
    Il était une fois: dehors ? dedans ?
    Conte ancien, ah quel sens il a,
    Seigneurs et gentes dames ?
    Voici : le chant s’élève,
    Vous regardez, je vous regarde.
    Le rideau de nos cils se lève :
    Où est la scène : dehors ? dedans ?
    Seigneurs et gentes dames . »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Please type the characters of this captcha image in the input box

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>