Marie Bonaparte : « L’identification d’une fille à sa mère morte »

Un texte précurseur de celui d’André Green ?

Ce contenu a été publié dans Questions cliniques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Marie Bonaparte : « L’identification d’une fille à sa mère morte »

  1. POMMIER dit :

    Bonjour
    Je n’accède pas aux articles.Pouvez-vous me rappeler la procédure et vérifier que tout « fonctionne » ? ( suis-je bien enregistrée auprès de vous par ex.)
    Merci
    Brigitte Pommier

    • Joel Bernat dit :

      bonjour !
      oui, vous êtes bien enregistrée et à la bonne adresse.
      Apparemment, tout fonctionne (titre sur page 1 et texte sur page 2)
      bien à vous
      JB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Please type the characters of this captcha image in the input box