Joël Bernat : « Le petit Hans : un garçon face à la féminité de sa mère »

Extrait d’un exposé du 21 mai 2016 au CH Sainte-Anne, Paris sur invitation de l’ECF, du CICO et de l’AFAPSM, au sujet de : L’enfant et la féminité de sa mère, ouvrage collectif sous la direction de : Élisabeth Leclerc-Razavet, Georges Haberberg & Dominique Wintrebert, collection « Études Psychanalytiques », Paris, L’Harmattan, 2016.

Ce contenu a été publié dans Excitation, excès, pulsion de mort, féminin & contre-transfert, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Joël Bernat : « Le petit Hans : un garçon face à la féminité de sa mère »

  1. Jacques Woda dit :

    « Voir ou ne pas voir »: expression d’une clarté aveuglante.
    « le désir fait destin tant qu’il ne se réalise pas »: le désir réalisé ne
    fait-il pas destin lui aussi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Please type the characters of this captcha image in the input box

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>