Roseline Bonnellier : « Ad me – De la relation de cas : le moi de l’autre (Sur la psychanalyse pratiquée ‘hors cure’ et la ‘transcendance du transfert’ selon Jean Laplanche) »

Argument : Sous sa forme désormais de « lettre ouverte » à un lecteur possible, ce texte rédigé initialement en 1997 en prévision d’une conférence qui n’eut pas lieu, traite en premier lieu du problème que pose la psychanalyse pratiquée « hors cure ». Dans la psychanalyse française, le « hors cure » est un euphémisme qui permet de tourner l’expression de « psychanalyse appliquée » qu’emploie Freud. En fait, la psychanalyse pratiquée hors cure par l’analysant (du texte) / analyste revient encore le plus souvent à une cure « exportée » ou « transposée » du patient pris pour objet d’analyse par le « moi » de l’analysant / analyste. Or quand l’analysant / analyste parle de l’autre « patient » lors d’une communication ou à l’occasion d’une publication, le patient en question est « parti » (fort). Il est en voyage dans le temps, parfois depuis des siècles s’il porte un nom illustre en tant qu’artiste ou écrivain. Dans La question de l’analyse profane (1926) c’est à dire « pratiquée par des laïcs » (Laienanalyse), Freud ne considérait pas que la pratique de la psychanalyse dût se limiter à la seule application clinique de cette nouvelle science. Revisitée environ seize ans plus tard, mon étude sur le problème de définition de la psychanalyse hors cure et de la reconnaissance institutionnelle de cette pratique, débouche – encore assez obscurément dans ma recherche d’alors – sur une interrogation métapsychologique quant aux rapports du « moi », objet d’amour du narcissisme, et du « mythe » d’Œdipe dont l’Homme est le héros : porté socialement au pouvoir abusif de sa représentation dans le genre masculin « hom(m)osexuel » refoulé de « tout » le genre humain.

Ce contenu a été publié dans Sur la psychanalyse et le psychanalyste, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Please type the characters of this captcha image in the input box

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>